Droit des accidents

Jean Pol Nijs

 

Accidents du travail - Quelques chiffres

© Michael Nivelet - Fotolia.com

En Belgique, selon les statistiques officielles de l’agence fédérale des risques professionnels, il y a eu, en 2018, 168.000 accidents du travail déclarés dont 12 ,7% ont été refusés.

Parmi les accidents acceptés :

  • - 0,1% étaient des accidents mortels ;
  • 9,8% ont donné lieu à une incapacité permanente ;
  • 47,9% n’ont donné lieu qu’à une incapacité temporaire ;
  • 42,2% n’ont donné lieu à aucune incapacité »

Les secteurs les plus touchés sont la construction, les transports et la fabrication de produits métalliques.


Depuis 50 ans, le nombre d’accidents du travail connait une importante diminution : en effet, on comptait 331.000 déclarations d’accident en 1975, 303.000 en 1990, 247.000 en l’an 2000 et 198.000 en 2004.

Cette diminution des accidents du travail s’explique par les nombreuses lois visant à mieux protéger le travail mais aussi par l’évolution de notre économie qui a perdu des secteurs à gros risques (sidérurgie et charbonnage) et a connu une croissance importante du secteur tertiaire, beaucoup moins dangereux pour les travailleurs.

Les statistiques officielles ne concernent évidemment que les accidents déclarés alors qu’il existe un important chiffre noir. Ainsi, dans un article paru le 24 avril 2013 en page 8, le journal Le Soir soulignait-il que « le chiffre noir reste important en Belgique : deux accidents sur trois ne seraient pas déclarés. Il s’agit notamment des intérimaires, des sous-traitants et des travailleurs étrangers.

Site internet réalisé par GT Consult - Votre partenaire internet